31 mars 2008

Chant d'amour d'Acyaana à Ivald

Chant d'amour d'Acyaana à Ivald




Mon Ami, mon Amour, devant ce hêtre qui est devenu ton tombeau, je chante.
Je chante ces moments sans toi, le tourment qui m'enveloppe.
Ton esprit m'a quitté et rejoint le Paradis.
Chaque instant m'est difficile et l'étincelle de vie me quitte peu à peu.
Nos destins nous ont séparés et je connais maintenant la limite de mes pouvoirs qui ne m'ont pas permis de te sauver.
Je t'aime et voudrais te rejoindre mais pourtant, je dois encore lutter pour commander ce peuple qui attend tellement de moi.
Ces paroles dites sous la Lune sont pour toi et le Ciel étoilé est témoin.
Tu demeures au Paradis, pâle rivage.
Mon cœur est glacé par la souffrance que tu me fais connaître.
Seigneur Elfe, ta Reine attend la délivrance et le repos qui t'ont été accordés.

Nín dili, nín endil ar- sen brethil ai nae lîn coron, linnonim.
Linnonim sen arnediad le, i angaitya ai rigim.
Lîn fëa gerin gwannannen a i menel.
Pân naim a irgîl ned cuil awarthim niben na niben.
Mín ambar garim saidennen a istaim si gleina- ned nín balan ai al- garohaim ú ned le.
Le endilim a quene- le faqolter dan marta ad netal, connui- sen gwaith ai derie ned enni.
Sen quetta quenb nu i cúron nahaim an le a i merel eda nae tirae.
Dorthach na menel, gael falathren.
Mín ind nae helka an- i angayassë man carch ista-.
óre helka angayassë nolë
Brannon quendi, lîn tari darthae i leithian a i ïdh le garohaim nant.

Posté par Tinuviel à 18:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Chant d'amour d'Acyaana à Ivald

Nouveau commentaire